Quelle belle journée encore, on est vraiment choyé en avril !!

Ma destination, les environs de Stanbridge-Station et possiblement trouver où se trouve le refuge d’oiseau de Philipsburg.

Je quitte tôt le matin car c’est assez loin de chez-moi.

Près de Stanbridge-Station, je rencontre un groupe de dindons sauvages dont les mâles sont en parades nuptiales.

J’ai l’opportunité d’en photographier un avec mon coussins de fenêtre, en demeurant dans l’auto afin de ne pas les faire fuir.

Voici la photo d’un beau mâle

Dindon sauvage_MG_7322

Je fais lentement les rangs, afin de pouvoir observer ou même photographier quelques oiseaux.

Près d’un lac artificiel, je vois un bruant vespéral que je photographie sur la clôture.  Ça fait longtemps que je voulais en photographier et même en voir un !  C’est un lifer pour moi, j’en reviens pas encore.

J’ai consulté plusieurs livres pour m’assurer de son identification ainsi que l’avis de mon frère tellement il a l’air différent des photos que j’ai vu.  Pourtant tout y est, le type d’habitat, la façon de le rencontrer, le cercle oculaire blanc.

Bruant vespéral_MG_7334

Je vois par la suite un immature d’une buse à queue rousse sur un fil électrique.

J’arrive à faire des photos sans le faire fuir !!

Buse à queue rousse _MG_7367

Je continue ma route, non loin, sur un fil électrique également, il y a une belle Crécerelle d’Amérique.

Elle me laisse le temps de faire quelques photos, mais le « clic » de l’appareil-photo semble la déranger, à regret, elle me quitte vers un autre endroit.

Je ne suis pas si près comme le laisse croire la photo, je l’ai recadrée beaucoup.

Crécerelle d'Amérique_MG_7428

Sur le chemin, je rencontre d’autres oiseaux de proie, cependant, je n’arrive pas à réaliser de belles photos.

J’arrive à ce que je crois être le refuge des oiseaux de Philipsburg, pas très bien annoncé.  Je choisis un des sentiers, j’aurais dû mettre des bottes, il y a beaucoup de boue.

J’aperçois un moucherolle phébi.  Il me donne plusieurs occasions de le photographier, très coopératif.

Voici la photo de ce moucherolle phébi.

Moucherolle phébi_MG_7487

Je rebrousse vite chemin, je ne pense pas être sur les bons sentiers malgré le panneau qui semble bien indiquer ces sentiers.  Je n’ai visiblement pas choisi le bon sentier, ou je ne suis carrément pas à la bonne place.

Selon ce qu’on m’en parlait, on débarquait de l’auto et il y avait un type de belvédère où les oiseaux venaient tout autour.

J’irai un jour avec quelqu’un qui connait bien cet endroit, car pour l’instant, je ne suis pas chaussée pour poursuivre le sentier qui mène semble-t’il au marais.

Sur le chemin du retour, j’ai l’opportunité de voir une buse à queue rousse adulte sur un poteau.  Je m’arrête le temps de prendre quelques photos et la laisser chasser.

Buse à queue rousse _MG_7530

Je passe par l’aéroport de St-Hubert, il n’y a pas d’oiseaux à l’heure qu’il est, mais je vois une moufette rayée.

Pas de crainte, je suis loin d’elle.  Elle ne se sent pas menacée et continue à manger de l’herbe.

Voici la photo que j’ai pris avec les derniers rayons du soleil.

Moufette _MG_7648

Ce fût encore une très belle journée, avec l’observation d’un oiseau que je voulais voir depuis longtemps et qui est sur ma liste de 2016.

Je termine donc avec 61 espèces et un lifer de plus soit 4 lifers depuis le début de 2016.