Tag Archive: St-Barthélémy


Il fait tellement beau que je décide d’aller photographier les oiseaux sur le Rang du fleuve à St-Barthélémy.

Comme l’eau est haute, à regret pour les habitants de ce rang, les oiseaux y sont nombreux et près de la route.

Il y a un côté de la route qui malheureusement est tellement contre-jour que je dois me concentrer de l’autre côté pour la photographie.

Je n’ai pas à marcher, toutes les photos ou presque, sont prises avec un coussin de fenêtre.

C’est un beau chevalier solitaire que je repère en premier.  C’est sur lui que je me concentre pour réaliser mes premières photos.

Très facile à reconnaître avec son cercle oculaire blanc au niveau des yeux.

Une seconde photo où on voit son reflet dans l’eau.

Le petit chevalier est également présent.  Bien que j’ai la chance de le photographier à l’automne, je ne peux m’empêcher de le photographier à nouveau.

Il était trop beau dans ce décor pour ne pas prendre une photo !

Celui-ci était également trop beau pour ne pas être pris en photo.

Il y a beaucoup de quiscales bronzés.  Ils sont tellement beaux avec le reflet du soleil, j’ai pris cette photo.

Je ne peux résister à photographier les merles d’Amérique.

Le voici avec sa fière allure.

En prenant son bain dans l’eau froide, les ailes toutes gonflées.

Un peu plus loin, je vois un couple de vacher à tête brune.

Voici le mâle.  Il se tenait plus dans l’herbe.

Voici la femelle, qui se tenait dans la partie inondée.

Il y avait des étourneaux sansonnets, par contre, ils étaient dans l’herbe donc plus difficile à prendre une photo.

Voici la seule photo que j’ai pris d’ailleurs. J’aime beaucoup leur plumage au printemps.

Le grand héron s’y trouve également puisque l’eau est haute, donc les poissons se retrouvent dans le champs. Je l’aime beaucoup dans ce décor.

Je retourne à l’endroit où se tenait les merles d’Amérique.  Surprise, il y a deux bécassines de Wilson !!

Elles sont loin, mais j’arrive à faire une photo tout de même.

Bien que j’aime les oiseaux, je ne peux toutefois pas m’empêcher de prendre une photo de paysage de temps à autre.

Cette grange était vraiment trop magnifique avec les reflets pour ne pas la photographier.

Au même endroit, il y a une grande aigrette qui a pour collation, une grenouille.

Elle était loin, j’ai quand même eu le temps de prendre cette photo.

Après le diner, je décide d’aller au Rang de la Rivière Sud-Est à Maskinongé puisque je n’étais pas très loin.

Il y bien entendu présence du petit chevalier. Dans un tel décor, comment ne pas prendre une photo !!

Il y a aussi quelques quiscales bronzés.

Je réussis à cet endroit de photographier un grand chevalier.  Sur le rang du fleuve, je n’avais pas réussi à en prendre un en photo.

Il se tenait au bord de l’eau afin de trouver de quoi se nourrir.

J’ai eu l’opportunité de photographier un pluvier kildir avec son croupion brun-roussâtre très visible alors qu’il nettoyait ses plumes.

Cette photo où il ébouriffait ses plumes, trop mignon.

La grande aigrette se promenait également en quête de petits poissons.

J’allais partir quand mon oeil fut attiré par un oiseau quelconque.  C’était un grand héron avec un brochet !!!

Je n’aurais jamais cru qu’il était pour réussir à avaler ce poisson, mais il l’a fait.  Ce brochet est de la grandeur de son corps !!

Il a failli l’échapper quand il a voulu possiblement changer l’orientation pour l’avaler.

Fort heureusement pour lui, il l’a rattrapé.

Le voici en train de l’avaler… incroyable !

Inutile de vous dire qu’il n’est pas resté pêcher.  Il s’est envolé vers une destination quelconque, surement pour réussir à le digérer.  Je n’en revenais pas.

Heureusement que mon regard fût attiré vers lui.

Je viens d’assister à toute une scène et j’ai eu l’opportunité de photographier le tout.

Toute une journée de belles rencontres et d’opportunités !!!

J’ajoute beaucoup d’espèces pour un total de 44 espèces dont 4 lifers.

Quelle belle journée !!!

Merci de vos visites et commentaires ! 🙂

En ce premier jour de l’an 2014, il fait un soleil splendide, par contre, il fait extrêmement froid.

Je ne peux rester à l’intérieur avec ce soleil, peu importe le froid, il me faut sortir pour prendre des photos.

Nous allons donc à St-Barthélémy, ville reconnue pour avoir des harfangs des neiges, qui sait, j’aurai surement une chance de les photographier, surtout que cet hiver, nous avons une « invasion » d’harfangs, ce qui n’est pas pour me déplaire puisque je les trouve tellement beaux.

En sortant de l’autoroute 40, nous en apercevons déjà un, mais il est haut dans un arbre, je suis convaincue que j’en aura un plus près, je continue donc ma route.

Le premier oiseau que je photographie cette année est finalement une alouette hausse-col, rien de comparable à ce que j’ai fait en décembre 2013, mais tout de même, il était trop beau, et son jaune ressortait davantage, un vrai mâle !

Comme il avait neigé quelque peu, il refaisait des trous dans l’herbe pour trouver de quoi se nourrir.

Alouette hausse-col

Ensuite, dans un petit boisé, ça débordait d’activités, mais trop loin de la route, je n’ai pas pu faire de photos. Il y avait plein de juncos ardoisés, tourterelles tristes (2), geais bleus (5), même un cardinal mâle et bruants hudsonien.

Nous continuons sur la 138 pour essayer de trouver d’autres espèces.

Nous avons alors vu un très petit groupe de perdrix grise. Elles se cachaient dans la neige, surement, pour se cacher ou se tenir au chaud.

Perdrix grise

Celle-ci osa lever au moins sa tête.

Perdrix grise

Nous étions à regret un peu contre-jour, et c’était dans un champs complètement recouvert de neige, pas d’herbage du tout pour qu’elles puissent se camoufler davantage.

Tout au long de la journée, nous avons vu quelques harfangs, mais toujours très haut dans les arbres, et non accessible pour prendre une photo.

Nous sommes attendus pour le souper, nous devons partir.

Nous reprenons donc la route pour revenir à la maison. A notre plus grande surprise, un harfang des neiges nous attends, près de la route, et sur un arbre pas trop haut.

De plus, l’harfang avait ses yeux grands ouverts, quel bonheur !!

Harfang des neiges

Il nous laissa faire quelques photos avant d’aller dans un arbre encore plus beau, et moins haut, où il était encore plus dégagé.

Harfang des neiges

Quelle magnifique fin de journée !

C’est toujours au moment où on s’y attends le moins que la vie nous réserve de belles surprises comme celle-ci !