Tag Archive: roitelet à couronne dorée


Il fait encore une très belle journée et comme il y a un faisan de colchide présent à l’ile St-Bernard, c’est l’endroit de ma destination aujourd’hui.

En me promenant dans le verger, soit l’endroit où le faisan de colchide a été vu le plus souvent, je vois une belle marmotte.  Je la prends donc en photo.

Marmotte _MG_0332

J’ai cherché un peu partout, je n’entends pas et je ne vois pas non plus le faisan de colchide.  Je décide alors de me promener en empruntant le sentier de l’Ile.

C’est un bruant chanteur qui attire mon attention.  Trop beau, je ne peux pas m’empêcher de le prendre en photo.

Bruant chanteur _MG_0351

Au marais, il n’y a rien.  Première mangeoire, quelques pics viennent à la mangeoire, trop sombre pour prendre une photo.

Je me dirige alors vers la seconde mangeoire.

J’emprunte le petit sentier pour aller au marais, après la toilette sèche.  Il y a quelques parulines à croupion jaune, trop loin pour réussir une photo.

Cependant, il y a également quelques roitelets à couronne rubis.

Je réussis à en photographier un, malgré qu’il bouge davantage qu’une paruline. A regret, je n’ai pu prendre sa tâche rouge sur sa calotte.  Femelle ou tâche rouge cachée ? Je ne suis pas assez experte pour le savoir, car le mâle est reconnu justement par le rouge sur la calotte, mais cette tâche rouge n’est pas toujours visible.

Roitelet à couronne rubis _MG_0415

J’arrive à la seconde mangeoire et à ma grande surprise, il y a encore des bruants hudsoniens !! C’est la première fois que j’en photographie un sans présence de neige et avec des bourgeons dans les arbres.

Bruant hudsonien _MG_0445

Il y a également un couple de cardinal rouge qui fréquente la mangeoire.

Voici la photo de la femelle alors qu’elle attend son tour pour aller manger.

Cardinal rouge _MG_0484

Les pics sont très actifs également à cette mangeoire.

Voici la photo d’un pic chevelu. Beaucoup d’oiseaux cachent de la nourriture dans le trou de l’écorce, les différents pics le savent et se gâtent à souhait.

Pic chevelu _MG_0508

Il y a plusieurs Quiscales bronzés.   J’ai réussi à en photographier un qui est un peu plus dégagé que les autres, ce n’est pas très évident en cette période de l’année car il y a beaucoup de branches. J’ai voulu faire ressortir les beaux reflets, cependant, je n’ai pas l’angle du soleil pour réussir à faire sortir les reflets sur le corps du Quiscale bronzé.

Quiscale bronzé _MG_0526

Il y a également un couple de vacher à tête brune qui vient se nourrir au sol.

Voici le mâle sur un tronc d’arbre

Vacher à tête brune _MG_0470

En revenant, j’ai entendu le faisan de colchide, il a un chant très particulier, mais comme je suis près de l’entrée, il y a des personnes qui sortent ou entrent continuellement, si bien que le faisan de colchide ne s’est finalement pas montré.

Donc, après plusieurs heures d’attente, j’ai également abandonné l’espoir de le voir.  Tout près de la sortie, il y a un roitelet à couronne dorée.

Il est très bien caché dans les broussailles.

Roitelet à couronne dorée_MG_0568

Et finalement, pour terminer ma journée, j’ai pris la photo d’un vacher à tête brune sur le fruit d’un sumac vinaigrier.

Vacher à tête brune_MG_0586 copie

C’est dommage pour le faisan de colchide, j’aurai ma chance une autre fois !!

Je termine cette merveilleuse journée avec 81 espèces dont 6 lifers.

Il fait une journée magnifique, enfin le soleil est vraiment là !

Ça fait 3 jours qu’on devait l’avoir et que finalement, c’était nuageux ou avec très peu de périodes ensoleillées.  Cependant, je suis attendue pour un souper, donc, j’en profite tôt le matin.

Je retourne à l’Ile de la Visitation, pas trop loin, dans l’espoir de pouvoir photographier les roitelets à couronne dorée, en espérant qu’ils me donnent la chance de faire ma photo wow, car ils bougent sans cesse, passant d’une branche à l’autre, sans me laisser le temps de faire correctement mon focus.

Contrairement à ma dernière visite, il n’y a plus de glace sur le canal, donc, à mon arrivée, c’est les canards qui me souhaitent la bienvenue.

Je commence à photographier ce que je croyais un canard noir, soit un « lifer » pour moi, mais dès que j’ai vu le reflet vert à l’arrière de sa tête, j’ai pensé à un canard colvert n’ayant pas toutes ses couleurs d’adulte.

Par contre, le bec ainsi que la couleur du miroir ne correspondaient pas à un canard colvert.

Après recherche dans mes livres, j’ai lu que les canards noirs ainsi que les canards colvert s’hybrident facilement.

Donc, c’est bel et bien un canard noir, mais un hybridre du colvert. Je le considère comme un « lifer » .

Voici celui avec le reflet vert

Canard noir

Sans reflet.

Canard noir

Je me rends à l’endroit où j’avais vu des roitelets en espérant qu’ils soient encore là.

Pendant que je les attendais, c’est un Épervier de Cooper qui est venu se poser sur une branche de l’arbre près de moi. Il me donne le temps de faire 2 photos dont celle-ci:

Epervier de Cooper

Et ce fut le tour des roitelets à couronne dorée, toujours aussi rapide, j’ai eu la chance d’en prendre un qui a décidé de faire sa toilette avant de continuer sa quête de nourriture.

Roitelet à couronne dorée

J’ai pas eu la chance d’en voir beaucoup cette journée-là.  Il est déjà temps que je revienne chez-moi.

En revenant, j’ai un beau cardinal rouge qui est dans les feuilles mortes, cherchant surement de quoi se nourrir.

Je n’ai pu m’empêcher de faire ces 2 photos

Cardinal rouge

 

Cardinal rouge

Pour finir cette merveilleuse journée, c’est un castor qui est venu se coucher sur le côté de la rive où je me trouvais.  Impossible de le prendre correctement en photo, car il y avait trop de branchages qui m’empêchaient de bien le cadrer.

Je décide d’aller plus loin, et à mon grand étonnement, je vois le castor dans le canal qui se dirige de l’autre côté finalement.

Je saisis ma chance de le prendre en photo dans l’eau.

Castor

Encore une autre belle journée en plein air, plein de surprises !

Je finis donc cette journée avec 32 espèces de photographiés dont 6 lifers.

 

En revenant de la Floride, il y avait encore du temps froid.  Les oiseaux avaient commencés déjà à migrer, et j’avais entendu dire qu’il y avait des roitelets à couronne dorée à l’Ile de la Visitation.

Comme c’est un oiseau que j’avais mis sur ma liste de 2014, j’ai voulu voir si je pouvais réussir quelques photos.

De plus, on m’avait mentionné qu’il y avait des garrots à oeil d’or, ce que je n’ai jamais réussi à photographier car ils ne sont jamais près.

A mon arrivée, je me suis aperçu qu’il y a encore de la glace sur le canal, ce qui fait que très peu de canards sont près de la rive.

Près de la chute, j’ai vu tout de même un mâle branchu, beaucoup trop loin pour penser prendre une photo.

Un couple de canard chipeau cependant n’était pas très loin, ce qui me permis de faire une photo du mâle ainsi que de la femelle avant que tous les deux s’éloignent trop loin.

Le canard chipeau mâle

Canard chipeau mâle

 

Canard chipeau femelle

Canard chipeau femelle

 

En retraversant le pont, tout près, j’ai vu une mésange à tête noire qui préparait son futur nid.

Il était en train de vider le trou pour le rendre confortable et à sa guise en transportant les copeaux de bois.

Mésange à tête noire

 

J’ai réussi à faire cette photo avant qu’il n’entre dans le trou.  Il fallait être très rapide, car il rentrait très rapidement pour avancer ses travaux.

Mésange à tête noire

 

J’ai fait quelques photos, d’assez loin pour ne pas le déranger et pour m’assurer qu’il ne travaille pas inutilement, j’ai quitté rapidement les lieux pour lui permettre de préparer son nid sans aucune crainte.

En revenant, j’ai vu mon premier roitelet à couronne dorée.  Ils sont plus rapides que les parulines !!!

Je n’ai pu faire de photos valables à ce moment-là, mais je suis resté près du boisé au cas s’il revenait.

Au lieu d’un roitelet, ce fut des jaseurs d’Amérique qui ont bien voulu s’installer tout près de moi.

Jaseur d'Amérique

 

Il était bien trop beau pour ne pas prendre la photo !

Peu de temps après, les roitelets ont commencés à être plus actifs. Trop à mon goût car il fallait être très rapide pour le repérer et réussir la photo sans le faire fuir.

J’ai réussi ces quelques photos, cependant, ils se tenaient dans les buissons, donc, beaucoup de branches comme arrière-plan. C’est tout de même un « lifer » pour moi et j’ai tout de même de belles photos.

Voici mes préférés

Roitelet à couronne dorée

 

Roitelet à couronne dorée

 

Roitelet à couronne dorée

 

C’était difficile d’avoir du soleil. Malgré l’annonce d’une journée complètement ensoleillée, j’ai connu beaucoup plus d’instant sans soleil.

Ce fut encore une merveilleuse journée 🙂

La nature avait réussi à m’émerveiller avec ces belles surprises.

Quand aux garrots à oeil d’or, ils n’ont pas été présents pendant que j’étais là.  J’aurai surement d’autres occasions un jour !!

Je termine avec 23 espèces dont 4 lifers.