La météo nous prévoyait une très belle journée.  J’ai cherché le soleil et le ciel bleu toute la journée sans l’apercevoir, ce qui ne m’a pas empêché de prendre quelques photos malgré tout puisqu’il n’y a pas eu au moins de pluie.

Donc, par ce temps maussade, j’avais pensé qu’au marais de St-Timothée, il y aurait des canards intéressants. Eh non, à ma grande surprise, le marais n’était pas calé encore. Faut dire que la chaleur tarde à venir ce printemps.

Dans le bassin, en arrivant au stationnement, il y avait une bernache du Canada, seul, qui semblait se chercher un conjoint, bien que le comportement qu’il avait, était dans le cas où il y avait chicane entre deux bernaches afin de faire respecter le territoire de chacun. Comme il était seul, la seule chose que je peux penser, c’est qu’il voulait inciter une autre bernache à venir le rejoindre.

Voici la photo alors qu’il criait (on ne peut pas appeler ceci un chant)

Bernache du Canada

 

Ensuite, il est allé tout au fond de ce petit bassin, le décor était splendide, je n’ai pas pu m’empêcher de prendre la photo suivante

Bernache du Canada

 

Malgré que le marais n’était pas calé, quelques familles de grands hérons commençaient à préparer leurs nids.

C’est dommage que je n’avais pas une belle clarté pour réussir une excellente photo, mais voici un couple qui avait bien avancé dans la construction de leur nid.

Grand héron

Le seul autre oiseau que j’ai vu et pu photographier, ce fut le goéland à bec cerclé. Il semblait un peu désemparé de ne pas pouvoir se nourrir et il marchait sur cette glace.

Goéland à bec cerclé

Courte journée de photographie, je suis bien contente de ce que j’ai pu prendre en photo malgré tout et que cette température nous aie laissé le temps de se promener tout de même.

Je termine donc avec 26 espèces photographiés dont 4 lifers 🙂