Tag Archive: Parc des Voiles


C’est une très belle journée, je me rend à St-Mathias-sur-Richelieu, au Parc des Voiles car une bernache nonnette a été vue.  J’espère bien la voir car c’est une bernache que je n’ai jamais eu l’opportunité de la voir et photographier.

Sur place, il y a plein de bernaches du Canada qui dorment et d’autres sont sur l’eau.

J’essaie de trouver cette bernache nonnette parmi toutes les bernaches car jusqu’à maintenant, personne ne l’a aperçue.

Je repère dans le groupe, une bernache de Hutchins.  Elle est identique à la bernarche du Canada sauf qu’elle st plus petite et son bec est plus court également.

Sur cette photo, c’est la première que l’on voit

Bernache de Hutchins_MG_4571

Pendant que je continue mes recherches, à l’extrémité droite du parc, il y a plusieurs grands harles.  J’en profite donc pour faire une photo du groupe.

Grand harle_MG_4665

En revenant, une oie rieuse est vue par plusieurs observateurs et photographes, dont moi.

Fallait vraiment bien observer, car le bec dans les plumes, seule sa tête plus brune et le blanc au-dessus du bec pouvait nous permettre de l’identifier.

Par contre, sa tête levée, son bec orange nous permet de la reconnaître alors facilement.

Voici lorsqu’elle s’est levée alors que plusieurs bernaches du Canada avaient déjà commencées à s’envoler vers un autre lieu, ou tout simplement, allées sur l’eau.

Contrairement à une bernache, les stries noires permettent également de bien l’identifier.

Oie rieuse_MG_4735

Alors que plusieurs bernaches quittent, elle n’ose vraiment pas aller à l’eau, elle se recouche sur la glace.

Oie rieuse _MG_4750

Je n’ai pas vu la bernache nonnette.

Je décide alors de descendre le long du richelieu dans l’espoir de la trouver dans les environs.

Finalement, c’est un groupe de Garrots à oeil d’or que j’aperçois.

Je m’arrête le temps de faire quelques photos.

Le courant étant assez fort à cet endroit, pas facile d’avoir ce garrot dans ces petites vagues. Ce qui n’empêche pas le mâle de faire sa parade nuptiale.

Garrot à oeil d'or_MG_4883

A cet endroit, l’eau est un peu plus calme, je reprends donc une photo du couple

Garrot a oeil d'or _MG_4905

J’ai cherché en vain cette bernache nonnette, je ne l’ai jamais vue.  Ce sera pour une prochaine fois.

Dans l’après-midi, il fait chaud à l’extérieur, mais il y a une condensation entre l’eau froide et le soleil, si bien que si l’oiseau ou le canard que je veux photographier est loin, il est impossible de réaliser une belle photo, il y a un flou automatique dû à cette condensation.

Tous les autres espèces que j’ai alors vu comme les fuligules à collier, pluvier kildir, canard pilet, merle d’Amérique et autres sont notés dans mon feuillet ebird, mais sans photos.

Je termine donc cette merveilleuse journée avec 47 espèces dont 3 lifers.

 

 

Tout est nuageux, aucune luminosité, je commence donc à travailler, me disant que je ne ferais pas de photos aujourd’hui.

Je reçois un appel pour me dire qu’il y a une bernache cravant au Parc des voiles, qui n’est pas très loin de chez-moi !

Une rareté si près, comment dire non ! Surtout un lifer pour moi au Québec !!!

Donc, je m’y rends, je les repère car il y en a deux ! 🙂

Je commence quelques photos à partir du stationnement et ensuite comme elle se dirige vers Varennes, j’emprunte le sentier qui se rends à la plage.

Je demeure cependant dans le sentier, je ne veux pas me rendre sur la plage, je crains que les bernaches ne restent pas aussi près.

Voici l’une des photos que j’ai prise à ce moment-là, recadrée il va sans dire !

Bernache cravant _MG_5473

Sans me rendre vraiment compte, le ciel nuageux a été remplacé par un ciel bleu !!

Si bien que les prochaines photos, sont prises au soleil, une, quelque peu contre-jour !

Celle-ci sur l’eau

Bernache cravant_MG_5646

Cette dernière, retournant sur la plage, un peu contre-jour cependant.

Bernache cravant _MG_5659

Maintenant qu’il fait beau, je n’ai pas envie retourner à mon travail comme j’avais pensé au début, je suis juste à côté du Parc de la frayère, pourquoi ne pas aller voir s’il y a des oiseaux !!

Je vais donc au pont pour voir ce qu’il y a car la dernière fois, je n’avais pas été déçue côté parulines.

Finalement, c’est un moucherolle phébi qui fait du va-et-vient sous le pont.  Il y a surement un nid, donc, je m’éloigne pour la laisser et venir à sa guise.

J’ai réussi malgré tout à la prendre en photo alors qu’elle est sur une branche, prête à aller porter un insecte pour nourrir ses bébés.

Moucherolle phébi _MG_9414

En regardant de l’autre côté du pont, où s’entasse plusieurs pierres, je vois un petit vison…wow !!  On ne le voit pas souvent, mais là, il est très actif !

Je réussis cette photo, alors qu’il regarde dans ma direction (Je suis sur le pont et lui complètement en bas, plus loin dans les pierres)

Vison _MG_9479

A ma grande surprise, il attrape un poisson, pas tellement moins gros que lui, il a surement une famille à nourrir !!

J’ai pris cette photo alors qu’il courrait (et c’est pas peu dire) sur les rochers. Entre les rochers, il y a un vrai labyrinthe que seul le vison arrive à s’y camoufler à sa guise !

Vison _MG_9474

Il a disparu sous les pierres, surement pour déguster ce poisson, seul ou en famille !!

J’ai continué mon chemin pour le laisser tranquille, je suis alors été voir au marais.

Au loin, il y avait deux grèbes à bec bigarré qui avaient fait un nid, je les vois, à tour de rôle quitter le nid pour aller chercher de quoi et revenir alors que l’autre part.

Le nid est bien caché, très difficile de voir s’il y a des bébés ou non déjà.

Je tente malgré tout de prendre une photo, car ils sont loin,  je réussis cette photo alors que le couple est ensemble.

Le résultat est quand même pas si pire !

Grèbe à bec bigarré _MG_9506

Plus près, se tenait un quiscale bronzé qui tentait lui aussi de se nourrir d’insectes.

Voici la photo que j’ai pu réaliser alors qu’il cherchait dans les joncs.

Quiscale bronzé _MG_9552

Finalement, une journée où je ne pensais pas faire de photos avec le ciel si nuageux, s’est avéré une superbe belle journée, avec un beau ciel bleu, une rareté et de très belles surprises.

Je termine donc avec 86 espèces dont 5 lifers avec la bernache cravant que je n’avais jamais photographié au Québec.