Tag Archive: Jaseur boréal


Il fait très beau et pas très froid.  Une excursion au Jardin Botanique de Montréal me tente beaucoup, c’est donc l’endroit où je décide d’aller.

J’arrête au jardin chinois, c’est l’endroit où les mangeoires attirent le plus d’espèces d’oiseaux puisque le chemin est moins passant et beaucoup d’arbres à proximité.

Je vois donc le chardonneret jaune, le roselin familier, tarin des pins ainsi que le cardinal rouge, mais je n’étais pas dans un bon angle pour prendre ces photos, ou encore, ils se sont posés sur la barre rouillée où sont installées les mangeoires.

Cependant, j’ai eu la chance de ma vie, les roselins pourprés (mâle et femelle) sont venus dans l’arbre près de moi !

Ce n’est pas un lifer, mais cependant, mes plus belles photos à vie de cet oiseau !

On commence par la femelle, avec sourcil blanc très prononcé ce qui la distingue facilement du roselin familier.

La voici de dos où je peux voir les beaux détails

Roselin pourpre _MG_5437

De devant sur une belle branche, assez dégagée

Roselin pourpre _MG_5428

Voici le mâle, enfin, j’ai ma photo de ce si bel oiseau !!!

De dos, avec les couleurs pourpres de la tête à la queue

Roselin pourpré_MG_5392

De devant, avec sa poitrine non rayée et couleur pourpre

Roselin pourpre _MG_5417

Je suis très contente d’avoir eu cette chance incroyable de les avoir près, bon angle du soleil et assez dégagés pour la majorité.

J’ai continué ma promenade en suivant les autres sentiers.  Sur mon chemin, j’ai rencontré ce beau renard roux.  Impossible de ne pas prendre une photo.

Renard roux _MG_5501

J’ai repéré un endroit où il y avait plein de Jaseurs d’Amérique dans des Genévriers remplis de baies.  Ils ont de quoi se nourrir.

Jaseur d'Amérique _MG_5630

Je prend quelques photos et d’un seul coup, tout s’est vidé.  Je ne peux pas croire le nombre d’oiseaux qu’il y avait  dans ces arbres. Ils étaient facilement 50 sinon plus.

C’est un oiseau de proie qui a passé et les ont fait fuir aussitôt.  Je ne l’ai pas vu personnellement, mais un monsieur m’a dit avoir vu un Epervier brun.

J’ai attendu leur retour. Ce fût long avant que les oiseaux reprennent confiance et reviennent.  Je n’ai pas eu l’opportunité de continuer à les prendre en photo.  Ils sont demeurés très haut dans les branches des arbres matures.

Je suis donc revenu vers la sortie, à l’endroit où il y a plein d’arbres fruitiers. Un monsieur dont je ne me rappelle plus son nom, m’a dit qu’il venait de les prendre en photos à cet endroit.

Sur mon retour, c’est une corneille d’Amérique qui attire mon attention.

Corneille d'Amérique _MG_5689

Aux arbres fruitiers, je retrouve effectivement les Jaseurs d’Amérique mais également des Jaseurs boréaux.

Voici quelques photos des Jaseurs d’Amérique.

De dos parmi les fruits

Jaseur d'Amérique_MG_6080

De côté, prêt à se choisir un des fruits.

Jaseur d'Amérique_MG_5791

Avec un fruit dans son bec

Jaseur d'Amérique_MG_6066

Le Jaseur boréal est arrivé dans ma région très tard à comparer des années précédentes.

Je ne pensais pas les voir à la fin de mars, ce fût toute une surprise !!

Voici mes plus belles photos de ce beau Jaseur boréal

Jaseur boréal_MG_6024

Il n’a que l’embarras du choix au niveau des fruits à prendre.

Jaseur boréal _MG_6138

Mettant bien en évidence ses sous-caudales brun-roussâtre et sa gorge noire qui le diffère très facilement du Jaseur d’Amérique.

Jaseur boréal _MG_6163

Il n’y a pas que les Jaseurs qui aiment ces fruits, le Merle d’Amérique les aime tout autant.

Merle d'Amérique _MG_5929

Le merle d’Amérique va même sur le gazon à la recherche des fruits qui tombent des arbres.

Merle d'Amérique _MG_5898

Il y a un mélange de Jaseurs et de Merles d’Amérique sur le gazon, mais je n’étais pas dans un angle pour pouvoir les prendre en photo, je suis arrivée trop à la fin de la journée.

Heureusement, pour les photos dans les arbres fruitiers, j’ai vraiment une très belle luminosité douce.

Je suis à la fin de la journée, le soleil commence à vouloir se coucher ce qui fait que je ressens de plus en plus le froid m’envahir.

Ce fût une superbe belle journée !!!

Je termine donc avec 51 espèces dont 3 lifers, par contre, avec le bonheur d’avoir enfin une belle photo du roselin pourpré !

 

 

 

 

C’est une journée extrêmement froide, très ensoleillée, je n’ai pas resté longtemps à l’extérieur !!

Donc, comme dans la forêt ou un boisé, on ressent moins l’effet du vent, c’est là que je décide d’aller, j’ai toujours mes 3 doigts gelés du 31 janvier dernier, qui ne se sont pas encore replacés entièrement.

Je me dirige vers les arbres fruitiers pour voir s’il reste des jaseurs boréals.

Quelle chance, j’arrive et ils sont déjà là en train d’essayer de manger les derniers fruits.  Ces fruits sont si secs, qu’ils ont de la misère à l’avaler.

Voici mes meilleures photos de ces jaseurs boréals que je n’avais pas eu la chance de revoir depuis 2010 et qui sont sur ma liste des oiseaux que j’espérais reprendre en 2015.

Jaseur boréal IMG_4574

En train de prendre un fruit

Jaseur boréal IMG_4693

Et cette dernière photo, alors qu’il a la queue retroussée et prêt à aller reprendre un autre fruit.

Jaseur boréal IMG_4690

Il n’y avait pas que des jaseurs qui dégustaient ces fruits secs, mais également des Merles d’Amérique.  Eh oui, je n’ai pu m’empêcher de les prendre également en photo.

Avec les ailes ouvertes pour aller se choisir un fruit

Merle d'Amérique IMG_4862

Et se tenant au haut de la grappe de fruit

Merle d'Amérique IMG_4721

Je suis toujours surprise de voir autant d’agilité chez les oiseaux, aussi grands qu’ils soient, ils arrivent à se tenir sur de très petites branches.

Pendant que ma concentration était sur les oiseaux et prendre les plus belles photos, je n’ai presque pas senti le froid, jusqu’au moment où je n’arrivais plus à peser sur mon déclencheur de mon appareil-photo, ayant les doigts trop gelés.

J’ai alors regardé si j’avais de belles photos, et dans l’affirmatif, j’ai décidé qu’il était alors temps d’aller prendre un bon café et se réchauffer au chaud.

Je n’ai jamais eu aussi froid que depuis le début de 2015.

Je termine cette froide journée avec 33 espèces.