Tag Archive: Grand chevalier


Il fait tellement beau que je décide d’aller photographier les oiseaux sur le Rang du fleuve à St-Barthélémy.

Comme l’eau est haute, à regret pour les habitants de ce rang, les oiseaux y sont nombreux et près de la route.

Il y a un côté de la route qui malheureusement est tellement contre-jour que je dois me concentrer de l’autre côté pour la photographie.

Je n’ai pas à marcher, toutes les photos ou presque, sont prises avec un coussin de fenêtre.

C’est un beau chevalier solitaire que je repère en premier.  C’est sur lui que je me concentre pour réaliser mes premières photos.

Très facile à reconnaître avec son cercle oculaire blanc au niveau des yeux.

Une seconde photo où on voit son reflet dans l’eau.

Le petit chevalier est également présent.  Bien que j’ai la chance de le photographier à l’automne, je ne peux m’empêcher de le photographier à nouveau.

Il était trop beau dans ce décor pour ne pas prendre une photo !

Celui-ci était également trop beau pour ne pas être pris en photo.

Il y a beaucoup de quiscales bronzés.  Ils sont tellement beaux avec le reflet du soleil, j’ai pris cette photo.

Je ne peux résister à photographier les merles d’Amérique.

Le voici avec sa fière allure.

En prenant son bain dans l’eau froide, les ailes toutes gonflées.

Un peu plus loin, je vois un couple de vacher à tête brune.

Voici le mâle.  Il se tenait plus dans l’herbe.

Voici la femelle, qui se tenait dans la partie inondée.

Il y avait des étourneaux sansonnets, par contre, ils étaient dans l’herbe donc plus difficile à prendre une photo.

Voici la seule photo que j’ai pris d’ailleurs. J’aime beaucoup leur plumage au printemps.

Le grand héron s’y trouve également puisque l’eau est haute, donc les poissons se retrouvent dans le champs. Je l’aime beaucoup dans ce décor.

Je retourne à l’endroit où se tenait les merles d’Amérique.  Surprise, il y a deux bécassines de Wilson !!

Elles sont loin, mais j’arrive à faire une photo tout de même.

Bien que j’aime les oiseaux, je ne peux toutefois pas m’empêcher de prendre une photo de paysage de temps à autre.

Cette grange était vraiment trop magnifique avec les reflets pour ne pas la photographier.

Au même endroit, il y a une grande aigrette qui a pour collation, une grenouille.

Elle était loin, j’ai quand même eu le temps de prendre cette photo.

Après le diner, je décide d’aller au Rang de la Rivière Sud-Est à Maskinongé puisque je n’étais pas très loin.

Il y bien entendu présence du petit chevalier. Dans un tel décor, comment ne pas prendre une photo !!

Il y a aussi quelques quiscales bronzés.

Je réussis à cet endroit de photographier un grand chevalier.  Sur le rang du fleuve, je n’avais pas réussi à en prendre un en photo.

Il se tenait au bord de l’eau afin de trouver de quoi se nourrir.

J’ai eu l’opportunité de photographier un pluvier kildir avec son croupion brun-roussâtre très visible alors qu’il nettoyait ses plumes.

Cette photo où il ébouriffait ses plumes, trop mignon.

La grande aigrette se promenait également en quête de petits poissons.

J’allais partir quand mon oeil fut attiré par un oiseau quelconque.  C’était un grand héron avec un brochet !!!

Je n’aurais jamais cru qu’il était pour réussir à avaler ce poisson, mais il l’a fait.  Ce brochet est de la grandeur de son corps !!

Il a failli l’échapper quand il a voulu possiblement changer l’orientation pour l’avaler.

Fort heureusement pour lui, il l’a rattrapé.

Le voici en train de l’avaler… incroyable !

Inutile de vous dire qu’il n’est pas resté pêcher.  Il s’est envolé vers une destination quelconque, surement pour réussir à le digérer.  Je n’en revenais pas.

Heureusement que mon regard fût attiré vers lui.

Je viens d’assister à toute une scène et j’ai eu l’opportunité de photographier le tout.

Toute une journée de belles rencontres et d’opportunités !!!

J’ajoute beaucoup d’espèces pour un total de 44 espèces dont 4 lifers.

Quelle belle journée !!!

Merci de vos visites et commentaires ! 🙂

Baie-du-Febvre – 7 juin 2015

On nous annonce encore une belle journée, comme hier, mon ami travaillait et n’avait pas pu voir le phalarope de Wilson, je décide de retourner à Baie-du-Febvre.

Plus j’approche de Baie-du-Febvre, plus il y a des nuages, on perd de plus en plus le soleil.

Quand à être rendu, aussi bien voir si je serai aussi chanceuse qu’hier !

Je me dirige dès mon arrivée dans la cache et je retourne où la veille, j’avais vu le phalarope de Wilson. Il est toujours là !!!

Le fait qu’il y a moins de soleil, le phalarope de Wilson se promène devant moi, sur le gazon, à la recherche de quelques insectes pour se nourrir. Avec le soleil, les insectes n’étaient pas aussi actifs que présentement, ce qui n’est pas pour déplaire à ce phalarope de Wilson.

J’ai donc réalisé de meilleures photos que la veille !!

Voici une des photos alors qu’il cherchait des insectes

Phalarope de Wilson _MG_0931

Il a passé beaucoup de temps à cet endroit, dormant un peu, se nettoyant les plumes avant de recommencer à se promener

Phalarope de Wilson _MG_1191

J’ai sélectionné cette dernière alors qu’il avait réussi à attraper un insecte

Phalarope de Wilson _MG_0595

Il était beaucoup moins farouche que la veille !

Faut dire que je ne bougeais pas, si bien qu’à un moment donné, il est entré dans la cache, tout près de moi, j’aurais pu le toucher (je ne l’ai pas fait bien entendu !).  Je l’ai regardé et il a continué son chemin comme si je n’étais pas là !! 🙂

Moment magique et magnifique, j’ai pu l’observer à souhait avant qu’il retourne plus près du gazon pour continuer à se nourrir. Aucune photo car il est trop près, je ne veux pas faire de gestes brusques et lui faire peur.

Pendant qu’il se nourrit de nouveau, je poursuis mon chemin vers le fond. Mon regard est attiré par un oiseau qui se tient tout près du bord, c’est un grand chevalier !!

Je prends donc quelques photos

Grand chevalier _MG_0857

J’aime beaucoup quand il regarde par en haut, j’aime la pose qu’il fait à ce moment-là

Grand chevalier _MG_0900

Tout au fond, sur le fil de la clôture se tient une hirondelle rustique immature, c’est la toute première fois de ma vie que j’en vois un !

Hirondelle rustique _MG_1405

Je photographie également les adultes, sans doute les parents.

Une où l’on peut voir le dos

Hirondelle rustique _MG_1455Cette dernière alors que l’hirondelle étire ses ailes

Hirondelle rustique _MG_1438

Les canards approchent la cache, ils ont alors toute mon attention.

C’est le canard souchet qui est le premier à venir assez près, d’où la réalisation des prochaines photos

Le mâle très près, on  voit cependant que le soleil n’est pas de la partie aujourd’hui

Canard souchet _MG_0420

Une photo du couple

Canard souchet _MG_1505

Celle du mâle qui fait des bulles dans l’eau avec son bec large. Ces canards se nourrissent à la surface de l’eau, c’est la première fois que je suis assez près pour voir leur procédure

Canard souchet _MG_0877

Puis le tour du canard chipeau, impossible de ne pas le prendre en photo malgré le temps grisâtre

Canard chipeau _MG_1485

Les fuligules à tête rouge n’approchent pas comme hier, je les vois très bien, mais conserve une distance, du moins, le temps que j’ai été là bien entendu.

Malgré le peu d’éclairage, je m’essaie à prendre des photos des guifettes noires en vol !!

Je peux vous dire que c’est vraiment pas facile. Ils volent très rapidement et la ligne de vol est loin d’être stable !!

Disons que j’ai réussi celle-ci, mais il y a place à l’amélioration !! 🙂

Guifette noire _MG_1685

En sortant de la cache, pour le retour à la maison, un bruant chanteur est là, sur le gazon, à une certaine distance, je ne peux m’empêcher de le photographier

Bruant chanteur_MG_0998

De plus, sur la clôture, un mâle vacher à tête brune est là avec deux immatures de cette année.

Voici le mâle sur la clôture

Vacher à tête brune _MG_1772

Voici une photo de l’immature alors qu’il essaie de se nourrir dans le gazon

Vacher à tête brune _MG_1792

Malgré l’absence du soleil, ce fût encore une magnifique journée, remplie de surprises avec la possibilité de réaliser de belles photos !

Le phalarope de Wilson qui est passé tout près de moi, restera gravé dans ma mémoire.

Quand je suis partie, il était toujours dans le premier bassin, mais plus près de l’eau cette fois-ci.

Je termine avec 92 espèces dont 6 lifers !