Encore une journée nuageuse, bien qu’on nous annonce du soleil.  Je décide de retourner à l’Ile de la Visitation plus tôt que la veille puisqu’on m’a dit que j’avais manqué par 5 minutes le chardonneret élégant.

En arrivant, à la seconde mangeoire, je ne vois pas le chardonneret élégant.

Il y a quand même beaucoup d’activités aux mangeoires.  Roselins familiers, sittelle à poitrine blanche, cardinal, junco ardoisé et bien sur pic mineur et pic chevelu.

Devant moi, j’ai un beau pic chevelu dans une pose que j’ai rarement pu le photographier.  Au lieu de sa pose habituelle sur un tronc, il est sur une branche en nous montrant bien ses sous-caudales.

Puis vint le tour de la sittelle à poitrine blanche.

Alors qu’elle descend le long d’un tronc d’arbre.

Où l’on distingue très bien les détails du dos et son plumage au niveau des ailes, c’est un très beau mâle car sa couronne et nuque sont d’un beau noir luisant.

Il y a toujours plusieurs cardinaux rouges.  J’ai pu les prendre en photo, le mâle et la femelle.

La femelle avait un peu de soleil sur elle.  Eh oui, on a eu quelques rayons de soleil !

Le mâle, il a l’air de se demander s’il va manger sur le sol, ou s’il ira finalement dans la mangeoire.

Environ 45 minutes plus tard, voici enfin la vedette !!!

Le chardonneret élégant est venu se poser sur une branche, le temps de quelques poses, dans la mangeoire pour prendre quelques graines et il est parti rapidement.

C’est une rareté pour nous au Québec car c’est un oiseau qu’on ne voit pas souvent.  Il y a eu quelques mentions par-ci, par-là, d’où mon bonheur de l’avoir enfin vu et photographié ! 🙂

Le soleil était parti et c’était encore un temps nuageux, je suis quand même très heureuse d’avoir pu le photographier, dégagé sur cette branche et d’avoir enfin pu l’observer.  Depuis longtemps, j’espérais cette rencontre, il m’a fallu 3 visites à l’Ile de la Visitation pour enfin le voir !! 🙂  C’est un lifer pour moi !

J’ai resté un peu, espérant qu’il reviendrait, mais je ne l’ai pas revu.

Comme le temps ne s’améliore vraiment pas, plus frisquet que la veille côté humidité, je décide de partir.

J’ai donc photographié 30 espèces dont 2 lifers depuis le début de l’année.