C’est une très belles journée, pas trop froide, donc, impossible de demeurer à l’intérieur.

Je décide d’aller voir ce qui se passe au Boisé Ste-Dorothée que je ne connaissais pas et que dernièrement, mon frère m’a donné le trajet pour m’y rendre.

Pendant l’hiver, du moins, il y a 3 endroits où il y a des mangeoires.

La vedette de l’endroit est le bruant hudsonien.  Il fréquente les mangeoires, bien qu’il soit un peu nerveux lorsque les promeneurs s’approchent des mangeoires, mais une fois qu’il nous accepte dans sa bulle, il agit comme si nous n’étions pas là et se nourrit à souhait.

Voici les plus belles photos que j’ai fait de ce bruant ce jour-là.

 

Bruant hudsonien

 

 

Prêt à retourner manger !

 

Bruant hudsonien

 

Et dans la neige… bien que c’était une journée pas trop froide, pas de bottes et marchant dans la neige, on dirait que le bruant n’appréciait pas, il semblait avoir froid à une petite patte

Bruant hudsonien

 

Et bien entendu, où il y a une mangeoire, il y a toujours des mésanges à tête noire.

Mésange à tête noire

 

 

J’ai également vu des sittelles à poitrine blanche, chardonnerets jaunes ainsi que le cardinal rouge, cependant, je n’ai pas réussi de belles photos, il y avait trop de branches où ces oiseaux se tenaient.

J’ai fait le tour de 3 km environ, mais les oiseaux n’étaient pas présents.  C’est un hiver pas comme les autres, les oiseaux se faisant discrets ou complètement absents de certains endroits.

J’ai constaté un arbre près du sentier qui a reçu la visite d’un grand pic, assez récemment, il n’était cependant plus là lors de ma promenade.

Ce qui termine ma journée avec toujours 20 espèces de photographiés dont 3 lifers.

Publicités