C’est nuageux mais ils annoncent un peu de soleil,  c’est le jour de l’an, je débute habituellement l’année en faisant de la photographie.

Je décide donc d’aller au Technoparc et on verra le temps qu’il me restera pour aller possiblement à un second endroit.

Rendue sur les lieux, le bruant à joues marrons se fait attendre.  Comme nous venons de recevoir 15 cm de neige à la fin de décembre, il n’est pas à l’endroit où je l’ai photographié en 2019.

Je fais quelques photos des espèces qui y sont.

Le cardinal rouge est la première espèce que je photographie cette année ! 🙂

Il lui manquait des plumes sur le ventre.

Il y avait plein de moineaux domestiques, beaucoup plus que la dernière fois où je suis venue.

J’ai eu la chance de photographier un beau mâle.

Je l’aimais bien dans les herbes.

Ensuite, j’ai photographié un junco ardoisé.  Les flancs sont plus rosés, mais comme je n’ai pas photographié de dos, je ne pourrai savoir si c’est une forme rosée ou non.

Ensuite, j’ai été aux mangeoires dans la forêt.

Un beau pic mineur attendait que je le prenne en photo 🙂

Il y avait aussi plusieurs bruants hudsoniens.  J’ai toujours hâte à l’hiver afin de les revoir.

C’est dommage que c’était nuageux, la photo est plus terne.

Les chardonnerets jaunes étaient en très grand nombre, ils sont plus ternes comme couleurs qu’en été, mais tellement beaux !

J’aime particulièrement celle-ci.

Puis vint un pic chevelu, je ne l’ai pas vu souvent durant le temps où je suis demeuré dans la forêt.

A un moment donné, il y avait au moins 50 tourterelles tristes !!! Je n’avais jamais vu une telle concentration !

Je n’avais que l’embarras du choix pour en photographier une !!

Le cou bien rentré et les plumes gonflées pour se garder au chaud !

Dans la forêt, il y a toujours des écureuils gris, j’en ai compté au moins 10 à un moment donné.

J’ai également réussi à photographier une belle sittelle à poitrine blanche.

Je quitte la forêt pour aller faire un dernier tour à l’endroit où se tient le bruant à joues marrons, au cas où !

Il y a bien des bruants, mais pas celui que j’attendais.

Donc, une photo du bruant à gorge blanche.  La luminosité commence à manquer de plus en plus !

Et mon dernier bruant, soit le bruant chanteur.

C’est un bon début pour 2020, j’espère avoir l’occasion d’ajouter plein d’espèces cette année et surtout, être en santé pour pouvoir sortir plus souvent !

Je commence donc cette année avec 11 espèces ! 🙂