On commence une nouvelle année, je repars mon décompte à zéro.

Le 1er janvier, je n’ai rien photographié, malgré le beau temps, aucun oiseau n’est présent.

Ce 2 janvier, je me dirige donc vers Mirabel, il y a toujours plusieurs espèces dont l’harfang des neiges.

Je me promène sur le premier rang.  Aucune perdrix grise, ni d’harfang des neiges.

Au bout du chemin, il y a bien entendu, les plectrophanes des neiges.

Je m’attarde donc pour les photographier et les laisser s’approcher en toute confiance de mon auto.

Voici celle que j’aime, où on peut très bien distinguer le plumage du dos.

plectrophane-des-neiges_mg_0033

Alors qu’il se penchait pour manger de la neige.

plectrophane-des-neiges-_mg_0047

Sur un banc de neige, où l’on distingue très bien le design de sa queue de l’intérieur.

plectrophane-des-neiges-_mg_9976

Cette dernière car il est vraiment trop mignon.

plectrophane-des-neiges-_mg_9844

J’ai continué les autres rangs, aucune autre espèce ne se montre assez près pour faire une belle photo.

En plein milieu d’un champ, il y a le premier harfang des neiges, mais impossible de réaliser une photo.

Contrairement aux deux années précédentes, la présence des harfangs des neiges se fait très rare.

Je distingue également un groupe de dindons sauvages, mais tellement près de la forêt, encore là, impossible de les photographier.

Je termine donc cette journée avec seulement une espèce.

J’espère que j’aurai plus de chance les prochains jours et mois de 2017.