Il fait beau, je décide d’aller faire un tour au marais de St-Timothée.

A ma grande surprise, il n’y a pas d’oiseaux !! Aucun grand héron malgré que l’endroit est reconnu pour être une héronnière, pas de carouges à épaulettes, aucun canard sur l’eau non plus.

Je reçois un appel de mon frère m’indiquant qu’il y a des grèbes esclavons à l’Ile Charron.

Je quitte donc le marais St-Timothée pour aller à l’Ile Charron finalement.

Je repère les grèbes esclavons, mais je suis contre-jour et ils sont très loin, je ne peux pas les photographier.

Je m’installe à un endroit dans l’espoir qu’ils approchent.

Pendant ce temps, j’ai un bruant à gorge blanche qui mange une feuille non loin de moi. Je me tourne très lentement afin de ne pas le faire fuir.

bruant-a-gorge-blanche-_mg_9568

J’ai également une femelle carouge à épaulettes qui prépare surement son nid.

carouge-a-epaulettes-_mg_9524

Puis dans le haut d’un arbre, j’entends le chant du pic flamboyant.  J’ai le temps de réaliser une photo.  On voit très bien ses plumes jaunes de sa queue.

pic-flamboyant-_mg_9598

Plus le temps passe, plus le soleil tourne de côté.  Avec mes jumelles,  je continue à suivre les grèbes esclavons.  Je me rends compte que de l’endroit où les pêcheurs sont, les grèbes esclavons passent très près d’eux.

Je vais donc à l’endroit où les pêcheurs prennent le sentier pour aller pêcher.

Je n’ai pas le soleil complètement en arrière, mais assez pour me permettre de les photographier.  Comme ils sont près, ça me permet de réaliser mes meilleures photos à vie de cet espèce.

Voici mes trois plus belles photos du grèbe esclavon:

Ma première alors qu’il me regarde dans le bon angle du soleil.

grebe-esclavon-_mg_0005

 

Ma seconde alors qu’il a réussi à prendre un poisson avant de l’avaler.

grebe-esclavon-_mg_0187

Cette dernière alors que j’ai l’éclairage parfait.

grebe-esclavon_mg_0068

C’est un de mes oiseaux préférés.  On peut le voir qu’au printemps ou à l’automne, mais il ne demeure pas dans notre région.

C’est regrettable car j’aurais vraiment aimé voir les petits de cette espèce.  Sans compter que nous aurions plus d’occasion également de les prendre en photo.

Je suis vraiment contente d’avoir attendu le temps nécessaire pour les photographier si près.

C’est mon cadeau de la journée !!!

Je termine donc avec 84 espèces dont 7 lifers.