C’est le début d’une fin de semaine de 3 jours puisque lundi, c’est fête et congé au travail !

J’avais un cours de photographie avec Daniel Dupont pour être en mesure d’apprendre à photographier les oiseaux à l’intérieur d’une forêt, là où la lumière ne passe pas toujours, surtout en été, quand les arbres sont très haut et fournis de feuilles.

Finalement, lors de mon arrivée, il pleuvait !

Daniel, ainsi que le groupe, avions pris la décision de faire de la photographie, car la pluie n’était pas forte, et on espérait qu’un dégagement aurait lieu tel que prédit par météomédia.

Je sors donc ce qu’il me faut pour me protéger et également pour mon appareil-photo.

Pendant que l’on se préparait, j’avais un beau Quiscale bronzé sur une belle branche, tout mouillé par la pluie, je n’ai pu m’empêcher de le prendre en photo, ça lui donnait une allure un peu spécial.

Quiscale bronzé

 

En commençant la randonnée, je vois un pic flamboyant, il est en train de peut-être couver des oeufs, ou préparer son nid, chose certaine, il est plus avancé que celui que j’avais vu, car lui au moins, il entre parfaitement dans le trou.

En le regardant mieux, je me rends compte qu’il a une plume au bout de son bec !!

Est-ce pendant qu’il a fait son ménage ? Ou pour mettre le nid plus douillet ? Je n’en ai aucune idée, mais il était trop mignon.

Moi qui ne réussissais jamais à le prendre en photo, 2014 est mon année chanceuse car j’ai eu beaucoup de chance de le photographier.

Voici la photo avec sa plume au bec

Pic flamboyant

 

Un peu plus loin, pendant la randonnée, je vois un nid de pic mineur, le premier que j’ai eu la chance de voir !

A ma grande surprise, le trou est tellement petit, que je me demande comment il fait pour entrer à l’intérieur.

J’ai pris justement une photo pour montrer la dimension du trou avec la tête du pic, c’est tellement incroyable.

Pic mineur

 

Quand je compare les deux nids, le pic flamboyant a beaucoup plus de place que le pic mineur.

Le pic mineur ne donne pas de chance à des prédateurs d’entrer dans leur demeure !

Je finis donc cet avant-midi avec 41 espèces dont 6 lifers.

Publicités