Ce n’est pas une très belle journée pour aller faire de la photo, beaucoup de nuages, et prévision de pluie.

Donc, tout en faisant mon ménage et mes commissions, je me rends  compte que ça bouge beaucoup dans ma cour.

Curieuse, je vais voir ce qu’il y a comme oiseau, car j’entends beaucoup de carouges à épaulettes, mais je vois des plus petits oiseaux.  Au début, je pensais à des moineaux puisque j’en ai beaucoup dans mes mangeoires.

Mais non… c’est des bruants à gorge blanche !!

Je profite d’un moment où j’ai assez de lumière pour en faire quelques photos.

Ils sont sur le terrain, retournant les feuilles non ramassés de l’automne, à la recherche de graines de tournesol que les moineaux ont jetés de la mangeoire.

Bruant à gorge blanche

 

Il a des couleurs si vives et on distingue très bien sa gorge blanche sur cette photo !!

Bruant à gorge blanche

 

Il y a quelques quiscales bronzés également, mais impossible de les prendre en photo, ils sont très farouche en ce début de printemps.

Et bien entendu, les carouges à épaulettes. C’est les premiers oiseaux qui m’annoncent la fin de l’hiver.

J’ai pris celui-ci, car il m’intriguait beaucoup. Il n’avait pas les mêmes couleurs, était-ce encore un immature ?

C’est la seule chose que je peux penser. Dans mes livres l’immature conserve ses couleurs 1 an durant.

Le livre m’indique également que les immatures mâles sont plus foncés, les épaulettes sont oranges bordés de blanc.

Carouge à épaulettes

Ce qui serait selon moi le cas de ce carouge, sauf que l’orange est très peu visible encore.

J’ai donc 2 espèces supplémentaires de pris en photos cette année, soit un total de 36 espèces dont 6 lifers.