Vendredi 3 janvier 2014, mon frère prend congé, nous partons donc à la recherche de quelques harfangs des neiges, soit à Varennes ou à l’aéroport de St-Hubert.

Impossible de songer de faire de la photographie à l’extérieur, dans des sentiers car il fait extrêmement froid, même très bien habillé.  Donc, on décide de faire de la photo en auto.

Nous commençons par l’aéroport de St-Hubert. Nous en voyons trop loin dans le champs.

Finalement, nous en voyons un sur le toit d’une grange. Yeah !!

Je frappe à la porte du propriétaire pour demander la permission de stationner près de sa grange, c’est finalement le voisin qui me répond et il me dit que le propriétaire n’apprécierait pas du tout.

Nous n’insistons pas, et nous repartons continuer la tournée pour revenir vers Varennes et Verchères.

Celui de Varennes n’est pas sur son poteau habituel. Nous essayons de faire quelques photos en gardant une bonne distance, mais non, il ne veut pas coopérer et il s’envole dans le sens inverse qu’il fait habituellement, si bien, que nous n’avons pas la chance de faire une photo.

Nous décidons donc de voir si nous avons la chance de voir le pic à ventre roux de la rue Higgins.

En route pour s’y rendre, sur la 30, à la hauteur de St-Constant, une belle buse à queue rousse s’est laissé prendre en photo.

Elle se prépare à nous quitter

Buse à queue rousse

Merci de nous avoir laissé prendre ces quelques clichés !!

A la rue Higgins, on voit le pic à ventre roux, mais nous ne sommes pas dans le bon angle avec le soleil. On espère qu’il change de côté. Finalement, le froid a raison de nous, et nous quittons pour se réchauffer.

En revenant, les harfangs étaient plus proches, mais nous n’avons plus la clarté voulue pour les photographier, ce sera partie remise, bien que je suis contente des photos que j’ai prise à la fin de 2013 et en début de 2014.

Une autre journée se termine en m’ayant gâtée par cette belle buse à queue rousse.